Sang Tabou
Sang Tabou

Et pour toi avoir tes règles, est-ce une phrase taboue ?

Voici un article qui va sûrement en gêner quelques-unes.

Avant de commencer l’article, je souhaitais démarrer par un petit extrait tiré d’un livre de Tom Hickman « le bidule de Dieu »  » une croyance ancienne était que si la femme n’avait pas de pénis, c’est que justement elle l’avait perdu, probablement dans d’horribles conditions et la preuve en était que régulièrement elle saignait. Les règles étaient une forme de poison violent… » Si tu veux l’acheter c’est par ici «le bidule de Dieu »

J’ai trouvé ces quelques lignes assez fortes mais très révélatrices de ce que peuvent ressentir les femmes d’aujourd’hui dans certains pays. Cela montre bien que ça reste un vrai sujet tabou, et cela, depuis bien longtemps. C’est un sujet délicat que l’on n’a pas toujours envie de raconter et pourtant, il est important de le faire.

Bon, je vais plutôt continuer sur le ton humoristique. Il existe plus de 5 000 façons à travers le monde pour décrire la menstruation, un chiffre qui révèle le malaise sur ce sujet qui dérange encore de nos jours. Mais voici quelques exemples d’appellations menstruelles à travers le monde.

  • Être au top – Roumanie.
  • Avoir le feu de circulation – Venezuela.
  • Avoir la voiture de pompiers – Norvège.
  • Avoir ses jours – Allemagne.
  • Avoir ses lunes – France.
  • Les Anglais ont débarqué – France.
  • J’ai mes Ragnagna – France.
  • Avoir la tomate – Espagne.
  • Je fais bouillir les fraises – Danemark.
  • Avoir Tante Rosa – Pays-Bas
  • Michel est en ville – Québec.
  • Perdre ses viandes – Belgique.
  • C’est la période du dragon – États-Unis.

Bon, la liste n’est pas exhaustive, et si tu en connais d’autres, n’hésitez pas à me laisser un petit message via la page contact, je me ferai un plaisir d’inscrire ces petites phrases dans le texte suivi de son auteur.

Comme tu as dû t’en apercevoir, c’est assez imagé, infantile, formelle parfois. Ces expressions, qui parlent de la menstruation, sont très variées. À en croire une enquête menée par l’app Clue, pour le suivi des règles et la coalition internationale pour la santé des femmes dans 190 pays, il existe donc plus de 5 000 métaphores pour désigner « la période menstruelle« .

Vieillotte et dépasser ses expressions ? Sûrement pas. Parmi les 90 000 femmes ayant participé à l’enquête, elles sont une écrasante majorité à employer ce genre d’euphémismes pour parler de leurs menstruations souligne slate.fr. Pour Françoise Girard présidente de la coalition internationale pour la santé des femmes, cela dénote un problème de fond : « C’est comme si on intériorisait la honte. Ça laisse entendre que nous avons un problème qui justifierait d’être gêné. La société nous dit que les règles sont quelque chose que nous devrions cacher. »

Cache ce sang que je ne saurais voir

Tu te souviens d’ailleurs du cliché supprimé sur Instagram montrant une fille couchée sur un lit, avec le pantalon taché de sang menstruel (c’est la photo ci-dessous.) . Même les publicités pour les serviettes et les tampons hygiéniques, etc participe à donner une image négative des règles en soulignant toujours le côté inconfortable, sale et malodorant et souvent que mettons comme couleur dans la publicité du bleu, c’est étrange non?!!! Je te passe les détails sur les tampons car c’est un sujet que j’ai déjà abordé

ette photo avait été supprimée sur Instagram pour quelle raison, car tout simplement, il y avait du sang sur le pantalon et sur le lit. (photo: Tumblr)
Cette photo avait été supprimée sur Instagram pour quelle raison, car tout simplement, il y avait du sang sur le pantalon et sur le lit. (photo: Tumblr) – Nappilla

En résumé la menstruation est un processus naturel, alors pourquoi le cacher, il est important de s’exprimer sur le sujet, de raconter ce que l’on vit et de raconter ces règles.

Petite parenthèse as-tu penser à la solution la coupe menstruelle. Un objet absolument fantastique pour les femmes modernes, fini ces situations gênantes, tu seras en totale sécurité avec le système « coupe menstruelle ».

Vidéo humoristique sur la Cup – Nappilla

Un autre livre que je te recommande vivement et celui du Dr Elisabeth Raith-Paula. Elle fait une approche positive et bienveillante envers le corps de la femme. Un livre à mettre entre les mains des jeunes filles ou des moins jeunes. Pour l’acheter c’est par ici « Que se passe-t-il dans mon corps? Tout savoir sur le cycle menstruelle, les règles et la fertilité.« 


Je me permet de partager une vidéo qui touche un autre sujet mais tellement important. Le sujet du « clitoris », « les préjugés, les idées reçues etc.
Retrouver Camille Aumont dans une courte vidéo qui nous explique le Clitoris ». Je te recommande et tu peux retrouver son livre juste ici « Je m‘en bats le clito !: Et si on arrêtait de se taire ?

« Tout le monde sait dessiner un pénis, mais personne ne sait dessiner un clitoris. » Camille Aumont Carnel, tient le compte Instagram Je m’en bats le clito.

5 trucs à savoir sur le clitoris par Camille Aumont Carnel

Nappilla


Lire mes derniers articles


Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.