Des fêtes de fin d’année en mode Zéro déchet

Fêtes de fin d’année : des déchets par milliers
Fêtes de fin d’année : des déchets par milliers – Nappilla

Fêtes de fin d’année : des déchets par milliers

Pour les fêtes de fin d’année, adoptez une démarche Zéro déchet ! Suivez nos conseils pour un Noël et un réveillon du 31 respectueux de la nature.

Le réveillon de Noël signe le début des fêtes de fin d’année. Pour beaucoup, c’est l’occasion de se rassembler en famille ou entre amis autour de belles tablées. Malheureusement, la magie des fêtes a aussi son revers… Entre le papier cadeau, les nœuds et rubans en plastique, les emballages et le gaspillage alimentaire, la production de déchets explose ! Face à l’urgence de préserver l’environnement, ne serait-il pas temps de célébrer les fêtes autrement ?

Le Zéro déchet ou « Zero waste » n’est pas qu’une mode. C’est une vraie façon de vivre et une nouvelle manière de consommer. Cette démarche peut s’appliquer tous les jours de l’année, y compris en période de fêtes. Ainsi, vous pouvez célébrer Noël ou le réveillon du 31 comme il se doit tout en réduisant vos déchets. Si si, c’est possible !

Comment réduire vos déchets pendant les fêtes ?

De nombreuses astuces simples et faciles à mettre en œuvre peuvent vous aider à réduire vos déchets pendant les fêtes. Cela passe par le choix des cadeaux et des emballages utilisés, par la décoration et même par les repas. Pour vous aider à passer des fêtes de fin d’année en mode Zéro déchet, nous avons réuni ci-dessous quelques-unes des meilleures astuces.

Le choix des cadeaux de Noël

À Noël, la solution la plus efficace pour réduire vos déchets réside dans le choix des cadeaux. Misez sur des cadeaux à la fois éthiques et durables au faible impact environnemental. Un célèbre dicton dit que « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ». Gardez cette idée en tête pour choisir vos cadeaux de Noël !

Pour ne pas participer à la surconsommation et ne pas avoir à subir le matraquage publicitaire, l’idéal est de réaliser vos cadeaux vous-même. En plus d’être peu coûteux et personnalisés, les cadeaux faits-maison évitent les achats inutiles qui polluent la planète. Un pull cousu main, des cosmétiques DIY ou même des objets de décoration maison sera toujours plus respectueux de l’environnement qu’un cadeau fabriqué en Chine.

Et si vous n’êtes pas très bricoleur ou que vous manquez d’imagination pour fabriquer votre cadeau, vous pouvez toujours vous tourner vers des cadeaux artisanaux et/ou locaux : bijoux de petits créateurs, confitures ou miels de la région…

Le choix des emballages

Dans la même idée que les cadeaux, prenez le temps de bien choisir vos emballages. Pour remplacer le classique papier cadeau à usage unique qui finit immanquablement dans la poubelle, plusieurs alternatives existent. L’important est d’opter pour un emballage recyclable et/ou réutilisable. Noël est d’ailleurs l’occasion idéale pour apprendre le Furoshiki, un art japonais associant pliage et nouage du tissu pour l’emballage des cadeaux. En plus du tissu, vous pouvez présenter votre cadeau dans une jolie boîte en aluminium ou en bois, un bocal en verre, un sac en tissu ou encore dans du papier journal.

Emballage cadeau zéro déchet – Nappilla

La décoration

Pendant les fêtes, nombreux sont ceux qui portent une attention particulière à la décoration. Mais les éléments décoratifs sont souvent éphémères, fabriqués en plastique et couverts de paillettes. Et quand ils ne finissent pas à la poubelle, ils polluent les océans. Une aberration pour l’environnement ! Heureusement, il est tout à fait possible de créer une jolie décoration de fêtes en mode Zéro déchet. Vous pouvez, par exemple, fabriquer des décorations faites-maison comme des boules de Noël en papier, des bougies dans des bocaux en verre… N’hésitez pas non plus à vous promener en forêt pour trouver de quoi décorer votre table de façon naturelle : pommes de pin, branches de houx, rondins de bois

Et pour le repas ?

Si les repas de fête sont l’occasion de se faire plaisir et de passer un bon moment, ils sont aussi  synonymes de gaspillages et de déchets. Pour ne pas transformer Noël ou le 31 en fête de la surconsommation, évitez d’acheter en trop grande quantité. Comptez le nombre d’invités et essayez de cuisiner en juste quantité. Si vous avez des restes en fin de repas, conservez-les dans un contenant réutilisable ou dans un film alimentaire en cire d’abeille naturelle. Vous pourrez cuisiner les restes alimentaires le lendemain.


Voici une vidéo de Brut qui résume superbement bien ce qu’est Noël. En passant par UK, USA, France, Allemagne Espagne, Brut nous explique que Noël est juste une fête qui pollue…

Alors, Noël, une fête qui pollue ? N’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire pour dire ce que vous pensez de Noël. Ou du moins ce qu’est devenu Noël.

Brut Noël, une fête qui pollue ? – Nappilla

Au Royaume-Uni, les 24,25 et 26 décembre représentent 5,5 % de l’empreinte carbone annuelle du pays. En moyenne, Chaque Britannique parcourt 194 km, mange 26 kg de nourriture et dépense 108 euros en cadeaux non-désirés. L’ensemble représente 650 kg de CO2 par personne, ou Paris-New York en avion.

Aux Etats-Unis, les guirlandes de Noël sont reines. Elles consomment chaque année 6,6 milliards de kilowattheures. Cela suffirait à éclairer 800 000 foyers américains pendant un an.

Conséquence : les villes américaines sont en moyenne 50 % plus lumineuses pendant les fêtes de fin d’année. Cette pollution lumineuse nuit par exemple aux insectes. Attirés par la lumière des villes, ils tournent en rond, s’épuisent et meurent.

Autre incontournable de Noël : les sapins. En France, il s’en vend chaque année 6,5 millions. Si un sapin naturel qui peut être recyclé, émet environ 3,5 de CO2, un sapin artificiel engendre 40 kg de CO2 et il ne peut être ni composté ni valorisé. Et puis, il y a tout ce que l’on jette à Noël…
En Bavière, en Allemagne, le gouvernement fédéral a remarqué une augmentation des déchets de 10 à 15 % pendant les fêtes. Parmi ces déchets : arbres de Noël, publicité, papier cadeaux, emballages…

Même constat en Espagne : 1 million de tonnes de papier et de carton produit en décembre et janvier, soit 25 % de plus que le reste de l’année. Problème : tous les papiers cadeaux ne sont pas recyclables. Pourtant réduire son impact, c’est possible. Par exemple choisir 50 % de produits bio et limiter le gaspillage, c’est 9 kg de CO2 par personne en moins. Remplacer ses guirlandes énergivores par des LED : 495 kg de CO2 par foyer en moins. Éviter d’acheter des cadeaux inutiles : 80 kg de CO2 par personne en moins.


Si vous aussi vous avez quelques bonnes idées, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂


Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Nappilla


Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.

Publié par

Nappilla

Nappilla Consommons moins et mieux !

Une réflexion sur “Des fêtes de fin d’année en mode Zéro déchet”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s