Zéro déchet : on répond aux préjugés et idées reçues - Nappilla
Zéro déchet : on répond aux préjugés et idées reçues – Nappilla

Zéro déchet : on répond aux préjugés et idées reçues

Cher, contraignant, peu pratique au quotidien… Dans cet article, oubliez tous les préjugés et les idées reçues sur le Zéro déchet !

Zéro déchet : de nombreuses idées reçues

Si le Zéro déchet compte de plus en plus d’adeptes, beaucoup n’osent pas encore se lancer dans l’aventure. Le plus souvent, ils considèrent le Zéro déchet trop cher, trop contraignant au quotidien, trop compliqué ou encore trop long à mettre en place. S’il est vrai que cette démarche demande une vraie volonté de changement, le Zéro déchet présente réellement peu de difficultés. Beaucoup de personnes sont encore bloquées par des préjugés et des idées reçues qu’il est temps d’éclaircir…

Bien entendu, on ne vous dit pas que tout est rose lorsqu’on entame une démarche Zéro déchet. Il faut s’informer sur les bonnes pratiques à mettre en place et les pièges à éviter, expérimenter, trouver des alternatives et changer un peu son quotidien. Mais, comme on dit, on n’a rien sans rien, non ? Ci-dessous, on répond aux principaux préjugés et idées reçues sur le Zéro déchet ou « Zero waste ».

Idées reçues sur le Zéro déchet : on démêle le vrai du faux !

Le budget et l’aspect « contraintes » sont les 2 freins principaux dans la démarche du Zéro déchet. Mais les produits Zéro déchet coûtent-ils vraiment plus cher ? Est-ce si compliqué de réduire ses déchets ? Et est-ce que cette démarche demande beaucoup de temps au quotidien ? Autant d’idées reçues qui ont la vie dure…

Le Zéro déchet, c’est cher

Lorsqu’on compare le prix d’achat d’un shampoing classique et d’un shampoing solide Zéro déchet, il est bien évident que la différence de prix saute aux yeux. Mais attention : il faut comparer ce qui est comparable ! Lorsque vous achetez un shampoing solide, pensez que c’est un investissement dans le temps. En quelques semaines, votre shampoing sera rapidement amorti et remboursé tandis que la version jetable sera déjà dans la poubelle et remplacée par un autre shampoing que vous aurez racheté. Ainsi, 1 shampoing solide équivaut à 2 bouteilles de shampoing classique. Dans le Zéro déchet, les économies viennent avec le temps. C’est une démarche qui porte ses fruits sur le long terme. Mais vous ne serez pas déçu !

Le Zéro déchet passe aussi beaucoup par le DIY ou « Do It Yourself ». Fabriquer ses propres cosmétiques maison ou ses produits d’entretien est un bon moyen de réduire ses déchets tout en faisant des économies. Bicarbonate de soude, vinaigre, savon noir… sont autant de matières premières à avoir chez soi pour fabriquer des produits de base pour pas cher.

Le Zéro déchet, c’est compliqué

Le Zéro déchet est loin d’être une démarche compliquée. Bien au contraire ! Il ne faut pas oublier que le Zéro déchet tend vers le minimalisme, vers la recherche de la simplicité et de l’essentiel. Il devient une contrainte lorsqu’on n’en perçoit pas l’utilité ou qu’on souhaite obtenir des résultats très rapidement. Avant de se lancer dans cette démarche, il est important de s’informer sur ses avantages (pour votre santé et l’environnement) et sur les bonnes pratiques à mettre en place pour débuter. À ce sujet, vous découvrirez dans cet article 15 actions rapides pour devenir un(e) guerrier(e) du Zéro déchet.

L’autre erreur souvent commise est d’aller trop vite et de vouloir trouver des alternatives à tout pour tout remplacer dans la maison. C’est le meilleur moyen pour vous décourager ! Prenez le temps de la réflexion, soyez patient et aidez-vous de guides pratiques pour progresser dans votre démarche. Vous pouvez, par exemple, télécharger gratuitement nos 3 guides Zéro déchet remplis de conseils et d’astuces simples pour diminuer vos déchets sans pour autant bouleverser votre quotidien. Vous pouvez également lire notre article sur le sujet “Top 5 des livres sur le Zéro déchet

Le Zéro déchet, ça prend du temps

Comme lorsqu’on décide de s’inscrire à la salle de sport ou d’appartenir à une association, le Zéro déchet demande forcément de trouver du temps. Mais, là encore, c’est un investissement qui en vaut la peine ! Si vous optez pour des cosmétiques solides ou si vous fabriquez vous-même vos produits ménagers, vous n’aurez plus besoin de courir en courses toutes les 2 semaines : les produits Zéro déchet durent plus longtemps dans le temps.

C’est au début de votre démarche que le Zéro déchet vous demandera le plus de temps. Quelques heures par semaine pour vous informer, acheter les produits de base et mettre en place de nouvelles habitudes. Lorsque vous serez bien « rodé », vous verrez que le Zéro déchet vous fera même gagner énormément de temps !

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire juste en dessous, pour connaître votre avis sur le zéro déchet, est ce que selon vous cette démarche est une démarche difficile à mettre en place au sein d’une famille ?

Nappilla

Lire mes derniers articles


Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.

De l’info durable pour nous, consom’acteur !!

DES ACTIONS POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE AU LUXEMBOURG
NAPPILLA, LE BLOG ZÉRO DÉCHET N°1 AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG