Moringa conseil Luxembourg

Le Moringa est une plante tropicale très connue et utilisée à travers le monde entier.

Il possède beaucoup de vertus nutritionnelles et thérapeutiques utilisées pour des traitements de nombreuses maladies.

Que ce soit en cosmétique, en cuisine, en agroforesterie… le Moringa est largement employé. Toutes ses parties sont utiles, des feuilles aux racines en passant par les graines et les fruits.

Des recherches effectuées sur les graines de Moringa ont permis de découvrir la présence de certaines substances qui interviennent dans la purification de l’eau. Il constitue un moyen naturel et sûr de traiter l’eau.

Dans un contexte où il existe plusieurs régions du monde qui n’ont pas accès à l’eau potable, alors qu’une telle plante y pousse, il devient nécessaire de relayer l’information pour permettre de solutionner ce problème.

Qu’est-ce que le Moringa ?

Surnommé « arbre miracle » en raison de ses nombreuses vertus, le Moringa est une plante tropicale originaire du continent indien. Elle pousse dans toutes les régions tropicales d’Afrique, en Amérique du Sud, et dans quelques régions d’Asie.

Résistant à la sécheresse, sa croissance est très rapide et possible sur tous les types de sol.

Toutes les parties de la plante sont utiles à l’homme, que ce soit pour s’alimenter ou se soigner. A titre d’exemple, ses feuilles fraîches renferment d’importantes quantités de nutriments et de micro-nutriments. Elles contiennent des acides aminés essentiels, un ensemble de 9 molécules que l’organisme de l’homme ne sait pas produire.

Ses fruits constituent une importante réserve d’énergie, et renferment eux aussi de nombreux micro-nutriments.

Les racines quant à elles sont utilisés comme condiment en cuisine. Vous souhaitez plus d’informations sur le moringa ? Consultez la page moringadoo.fr/moringa

Les graines de Moringa

Les graines de Moringa servent non seulement à la synthèse d’une huile comestible dite « huile de behen » mais également à la purification de l’eau.

Elles contiennent des substances  qui agissent comme des floculants. Il s’agit d’un polycation et d’une protéine.

Le polycation, du fait de la présence de nombreux sites ioniques dans sa structure, est plus apte à attirer un nombre important de matières colloïdales une fois en solution. Des flocons issus de cet agrégat se déposent donc par sédimentation et l’on pourra décanter, filtrer ou consommer le surnageant dans le cadre du traitement d’une eau trouble.

La protéine, à l’instar du polycation, provoque une agglutination entre les substances colloïdales contenues dans une eau trouble. L’eau est par la suite rendue bonne à la consommation par décantation ou filtration.

Dans l’usage, ces graines sont préalablement pressées pour produire de l’huile. On obtient alors des tourteaux de graines qui constituent la matière utilisée pour la purification de l’eau.

En des concentrations élevées, Elles contiennent aussi de la vitamine B, C et de nombreux oligo-éléments.

Le Moringa, purificateur d’eau

Plusieurs facteurs font du Moringa la solution la plus optimale pour traiter l’eau. Il s’agit tout d’abord d’un produit naturel, disponible, biodégradable et non toxique.

En lieu d’une importation des floculants synthétisés avec des produits chimiques, on pourrait utiliser le Moringa qui est beaucoup plus accessible. Cela permettrait non seulement d’économiser des devises, mais aussi de sauvegarder la santé des consommateurs, puisqu’il n’est pas toxique.

Une étude comparative entre les floculants issus des tourteaux de graines de Moringa et les autres agents de floculation (tels que le sulfate d’alumine) a été réalisée en vue de déterminer ceux qui traitaient le mieux une eau trouble. Les résultats ont montré que les flocons formés avec les graines de Moringa étaient plus compacts. Le Moringa traite donc mieux une eau que toute autre solution de purification.

Enfin, les pays les plus touchés par le manque d’accès à l’eau potable sont compris dans la zone géographique de répartition du Moringa. Les gouvernements de ces Etats ont ainsi à leur portée, une solution qui pourrait leur permettre de changer la donne.

De nombreux chercheurs ont compris cela et proposent à des organismes publics de ces pays cette solution naturelle et écologique de traitement de l’eau.

Comment purifier l’eau avec du Moringa chez soi ?

Vous aurez besoin de graines de Moringa séchées (100mg environ pour 1L d’eau), d’un mortier, et d’un tamis ayant des mailles fines.

Dans un premier temps , écraser les graines dans le mortier et mélangez la poudre obtenue avec une petite tasse d’eau claire. Tamisez ce mélange, puis renversez-le dans l’eau que vous souhaitez traiter.

Remuez le tout assez rapidement dans un premier temps pendant une trentaine de secondes, puis plus lentement durant 5 minutes.

Laissez la préparation couverte pendant au moins 1h. A très vite

Nappilla

Lire les derniers articles


Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Les Livres PDF les plus téléchargés





De l’info durable pour nous, consom’acteur !!

DES ACTIONS POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE AU LUXEMBOURG
NAPPILLA, LE BLOG ZÉRO DÉCHET N°1 AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG

Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.

Nappilla est le blog de la société Nappilla.com
58 rue Michel Rodange L7248 Bereldange Grand-Duché de Luxembourg.

Contact – Mentions légales – Condition Générale d’utilisation