Astuces - La salle de bain et les toilettes en mode Zéro déchet - Nappilla blog

Les produits d’hygiène et cosmétiques

Comme pour les produits ménagers, vous pouvez fabriquer vos propres produits d’hygiène pour limiter vos déchets à partir de quelques produits simples. Vous pouvez aussi trouver des alternatives dans le commerce. L’idée est également de réduire la consommation de produits industriels et de limiter les composants des produits qui entrent en contact avec le corps humain.

Le bio propose des alternatives intéressantes. Si vous avez la peau fragile, sèche, atopique, grasse, acnéique ou sensible ; redoublez de prudence dans votre usage des produites maisons ou bio. Testez sur une petite zone avant de vous lancer dans un essai complet.

Si dessous Nous allons vous présenter quelques produits et astuces que vous pourrez mettre en place. Toutes ces astuces nous les avons testées et approuvées.

Allez, c’est parti, suivez-moi !

Brosse à dents

Incontournable de la salle de bains, on la retrouve malheureusement en quantité dans les océans et dans le ventre des animaux marins. La brosse à dents existe désormais en version compostable ! Fabriquée en bambou pour le manche et en poils naturels compostables. Voici un petit gaspillage, qui ne finira plus dans l’océan. Il est à noter que le bambou vient de l’autre côté de la terre et est encore loin. Le hic : le bambou provient de l’autre bout de la planète et effectue tout de même un sacré voyage. Mais ne vous inquiétez pas, il existe une alternative en bois Made in France. Nous vous en parlons dans cet article. Autre solution, les brosses à dents en plastique dont on ne change que la tête. Comme la marque Lamazuna par exemple.

Dentifrice

dentifrice bio - La salle de bain et les toilettes en mode Zéro déchet - Nappilla blog en mode zéro déchet

De nombreuses formulations de dentifrice contiennent du bicarbonate de soude, notamment pour son action blanchissante sur les dents. On n’y pense pas forcément, mais le bicarbonate de soude alimentaire saupoudré sur une brosse à dents humide suffit à lui tout seul à vous laver les dents. Son PH respecte celui de la bouche et neutralise les attaques des bactéries responsables des caries. 

Il est également recommandé si vous avez des soucis de gencives pour son action bactériostatique sur les dépôts de tartre en formation entre la base des dents et la gencive. Il rafraîchit l’haleine et blanchit les dents. Que demander de plus ? nous avions déjà traite du sujet dans un autre article. Nous parlions des dentifrices en poudre composés à base de carbonate de calcium et blanc de Meudon. Pour lire l’article c’est par ici.

Conseil de ma dentiste : choisissez un bicarbonate de soude le plus fin possible pour ne pas affaiblir l’émail de vos dents. Si vous ressentez le besoin d’utiliser du dentifrice pour vous laver les dents, vous pouvez vous tourner vers le dentifrice solide que proposent les magasins et les sites bio.

Pâte à dentifrice

Ingrédients :

  • 2 cuillerées à soupe d’argile blanche
  • 1 cuillerée à soupe de bicarbonate de soude alimentaire
  • de l’eau
  • 2 gouttes d’huile essentielle de menthe

Mélangez l’argile et le bicarbonate de soude. Ajoutez doucement de l’eau en mélangeant jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse comme du dentifrice. Ajoutez l’huile essentielle. Stockez dans un petit flacon en verre et utilisez une spatule pour garnir votre brosse à dents avant chaque lavage.

Brosse à cheveux

Choisissez une brosse à cheveux en bois avec des poils naturels comme par exemple des poils de sangliers. Dépoussiérez régulièrement votre brosse et lavez-la à l’eau savonneuse pour qu’elle dure plus longtemps. Si vous avez un sèche-cheveux, prolongez sa durée de vie en nettoyant souvent son filtre. Ainsi, on évite la surchauffe !

Savon solide

savon solide - La salle de bain et les toilettes en mode Zéro déchet - Nappilla blog en mode zéro déchet

De nos jours, quand on pense savon, on pense forcément à gel douche. Pourtant, on prend vite l’habitude de se laver avec un savon en pain comme quand on était petit. Les enfants trouvent même cela ludique. D’ailleurs, c’est devenu un petit rituel quand on part en vacances : on prends nos savons solides de la marque Clémence et Vivien et on se régale de cette odeur de vacances toute l’année. Nous prenons Clémence et vivien car nous connaissons exactement le produit. Nous les utilisons depuis maintenant 6 ans et ils sont juste géniaux. Nous avions écrit un article sur le sujet il y a de ça quelque temps.

Si vous ne vous sentez pas prêt à passer au pain de savon, choisissez des savons liquides sous gros conditionnement avec pompe. Cela fera toujours moins de déchets au final et la pompe permet d’utiliser la bonne dose de produit – et elle évite aussi aux enfants de tout vider dans le bain pour remplir la bouteille d’eau.

Porte savon

Installez un porte-savon ou utiliser une porte-savon juste révolutionnaire dans votre salle de bain éviter que le savon ne se ramollisse sur le bord de la baignoire. Autre alternative : creusez un trou au milieu du savon, y faire passer une ficelle et l’accrocher près de la pomme de douche. Autre idée : « Emprisonnez » le savon dans un filet de récup ou crocheté par vos soins et accrochez-le à la pomme de douche. Parfait pour un effet gommant !

Shampooing et après-shampooing

shampoing solide - La salle de bain et les toilettes en mode Zéro déchet - Nappilla blog en mode zéro déchet

On trouve de plus en plus de shampooings et d’après-shampooings sous forme solide ce qui évite les bouteilles plastiques. Ils se présentent sous forme de galets ou de pains que l’on frotte directement sur les cheveux. Ils moussent peu, mais lavent parfaitement les cheveux. Plus vous les utilisez, plus ils sont efficaces, car vos cheveux se délestent au fil des lavages des différents silicones déposés par les produits classiques. Il faut donc s’accrocher un peu ! Si jamais vous trouvez l’action des après-shampooings trop légère et pas assez nourrissante pour vos cheveux, utilisez une huile végétale ou du beurre de karité en masque une fois par semaine avant de vous laver les cheveux. Vous pouvez également répartir sur vos cheveux quelques gouttes chauffées dans vos mains avant application pour faciliter le démêlage et faire briller votre crinière.

Cotons démaquillants

Adieu les cotons démaquillants jetables, bonjour les cotons démaquillants lavables ! Le coton a complètement disparu de notre maison il y a déjà quelques années et nous n’avons aucune raison d’en racheter. Si vous fabriquez vous-même vos cotons démaquillants, optez pour des couleurs foncées. Ainsi, si quelques tâches de mascara ou fond de teint ne partent pas au lavage, cela ne se verra pas !

Lingettes

On dit un grand NON à toutes les lingettes qu’elles soient pour les fesses de bébé ou pour le démaquillage ou la fraîcheur intime. Filez lire notre article consacré aux lingettes

Mouchoirs jetables

Les mouchoirs jetables sont facilement remplaçables par leurs ancêtres lavables. Vous en trouverez sur les marchés, dans les vide-greniers (repérez les stands tenus par les petites mamies, vous trouverez des merveilles brodées), chez Emmaüs… Vous pouvez également les fabriquer vous-même dans un tissu de récupération fin et doux pour ne pas vous irriter le nez. Au quotidien, les mouchoirs lavables font vraiment le travail sans souci. La seule condition est de les passer à la machine à laver dès que possible pour éviter de partager ses petits et gros miasmes.

En revanche, en périodes hivernal où les épidémies de grippe et autre Covid, ou encore gastro font rage, où les sinusites rivalisent face aux rhinites, mieux vaut utiliser des mouchoirs jetables si l’on est malade. Ainsi, et en suivant des règles d’hygiène de base, on minimise les contaminations directes. Vos mouchoirs jetables finiront au compost car là-bas, pas de risque de contamination.

Serviettes de toilettes

On a tous des tonnes de serviettes de toilette. Des vieilles décolorées que l’on n’ose même plus sortir pour les invités. Des serviettes qui râpent la peau et qui encombre les placards. Faites un tri de votre linge de toilette. Conservez les pièces en bon état pour vos sorties de douche. Teignez les serviettes décolorées qui pourront encore servir. Recycler en lingettes lavables ou en chiffons celles trop usées.

Hygiène intime

Selon le site Planestoscope, une femme utilisera en moyenne 10 000 à 15 000 produits menstruels dans sa vie. Sachant que ce petit matériel peut mettre 500 ans à se dégrader ou bien termine brûlé avec les déchets ménagers, ça laisse matière à réfléchir, n’est-ce pas ?

Coupe menstruelle 

coupe menstruelle - La salle de bain et les toilettes en mode Zéro déchet - Nappilla blog en mode zéro déchet

Alors qu’elle faisait ouvrir grand les yeux quand on parlait d’elle il y a 10 ans, la coupe menstruelle, aussi appelée cup ou coupelle menstruelle, gagne du terrain et fait de plus en plus d’adeptes ! Il s’agit d’une coupelle en silicone médical ou en latex à installer dans le vagin qui recueille le flux lors des règles. Facile d’utilisation, elle nécessite un peu d’entraînement pour la mettre et la retirer au début, un peu comme les tampons hygiéniques. Elle peut rester en place entre 4 et 8 heures selon votre flux. Une fois retirée, il suffit de la passer sous l’eau du robinet et de la remettre en place pour une nouvelle durée de 4 à 8 heures. Elle peut poser quelques problèmes logistiques, notamment quand on travaille dans un bureau où les lavabos sont à l’extérieur des toilettes, mais en s’organisant un en emportant une bouteille d’eau aux WC par peu exemple – elle devient indispensable. Comme avec un tampon, il est important de se laver les mains avant et après la pose de la cup. En revanche, on ne peut affirmer que la coupe permet d’éviter le syndrome du chọc toxique – parfois – mortel liés à l’usage des tampons. Ce que l’on sait, c’est que la coupelle menstruelle respecte le PH de votre vagin et surtout, qu’elle va vous faire faire de grosses économies et qu’elle pollue beaucoup moins que les tampons. Une cup coûte entre 13 et 30 euros pour une durée de vie pouvant aller jusqu’à 10 ans. Veillez à bien suivre les indications d’entretien et de stockage fournie avec votre coupe menstruelle. Filez lire nos articles consacré à ce sujet dans l’onglet Coupe menstruelle.

La culotte menstruelle

Il s’agit d’une culotte renforcée au niveau de l’entre-jambe qui permet de recueillir votre flux. Elle se lave en fin de journée et assure un confort sans odeur. A tester car c’est bluffant ! Nous vous invitons à lire un article que nous avions écrit, il y a quelque temps juste ici.

Serviettes hygiéniques lavables (SHL)

Fabriquées dans un tissu naturel comme le coton bio, le bambou ou le chanvre, ces serviettes lavables offrent une alternative écologique aux serviettes jetables. Les serviettes hygiéniques jetables contiennent du chlore et des parfums qui peuvent entraîner des allergies de contact. Les serviettes lavables permettent à votre peau de respirer et minimisent les risques de mycose.

Comme pour les serviettes lavables, vous choisissez une taille adaptée à votre flux. Si vous avez la fibre manuelle, vous pouvez également les fabriquer vous-même. Elles se lavent en machine ou à la main à 30-40 degrés. Selon votre flux, un pré trempage peut être nécessaire. Comptez environ 15 euros pour une serviette d’une durée de vie de 5 à 10 ans. En plus, elles offrent des modèles colorés très sympathiques selon les marques. Comme disent mes enfants : « c’est un peu la fête du slip »

Papier toilette

Papier toilette écologique - papier toilette à base de briques alimentaires

Même Béa Johnson utilise du papier toilette, c’est vous dire s’il est compliqué de trouver une solution alternative. Et pourtant, pourquoi ne pas utiliser du papier toilette écologique fabriqué  à base de briques alimentaires. Je pense que même Béa Johnson n’utilise pas ce papier toilette. Je vous invite à lire notre article à ce sujet juste ici. Ou bien optez, comme les japonais, pour des toilette auto-nettoyantes et chauffantes etc.. Bon ne vous garantie pas que votre impact carbone va monter 😉

Préservatifs

Voilà un déchet que l’on ne peut éviter quand c’est nécessaire. Il faut le rappeler, les préservatifs sont un très bon moyen de contraception et le seul moyen de lutter contre de nombreuses maladies sexuellement transmissibles dont le Sida. Il existe désormais des préservatifs vegan, mais malgré leur origine naturelle, ils ne se compostent pas.

Si vous aussi vous avez d’autres astuces pour une salle de bain zéro déchet ou presque, n’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire. Vous pouvez également télécharger nos différents guides que vous pouvez retrouver à la fin de l’article.

À très vite pour de nouvelles aventures bio zéro déchet 🙂

La salle de bain et les toilettes en mode zéro déchet - Nappilla blog Luxembourg

Inspiré par “Zéro déchet” toutes les astuces pour s’y mettre.

Nappilla

Lire les derniers articles



Les Livres PDF les plus téléchargés





De l’info durable pour nous, consom’acteur !!

DES ACTIONS POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE AU LUXEMBOURG
NAPPILLA, LE BLOG ZÉRO DÉCHET N°1 AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG

Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.

Nappilla est le blog de la société Nappilla.com
58 rue Michel Rodange L7248 Bereldange Grand-Duché de Luxembourg.

Contact – Mentions légales – Condition Générale d’utilisation