Spray anti-moustiques plus sûr :

Répulsifs naturels contre les insectes

Image par WikiImages de Pixabay

Avec l’été viennent les piqûres de moustiques. Et avec les piqûres d’insectes viennent les maladies transmises par les insectes (Dengue, chikungunya et Zika). Mais si la menace du virus du Nil occidental ou de la maladie de Lyme peut vous mettre mal à l’aise, il en va de même pour l’application quotidienne d’un insectifuge chimique sur vos enfants.

Alors, comment mettre en balance les risques liés aux insectes et les risques liés aux produits chimiques conçus pour les éloigner ? Existe-t-il un anti-moustique naturel qui fonctionne ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des insectifuges entièrement naturels qui peuvent éloigner les insectes de vous, de vos enfants, de vos animaux domestiques et de votre jardin.

Répulsifs naturels pour insectes : Quelles sont les options ?

Les sprays anti-insectes disponibles sur le marché – y compris ceux contenant du DEET (acronyme du N,N-Diéthyl-m-toluamide, Le DEET ne tue pas les moustiques, il les éloigne plutôt) – ont été jugés sans danger par l’Agence de protection de l’environnement, du moins lorsqu’ils sont utilisés conformément aux instructions. Pourtant, de nombreux parents souhaitent limiter l’exposition de leurs enfants à des produits chimiques potentiellement toxiques. Quelles sont donc les alternatives naturelles aux produits anti-moustiques ?

Huile d’eucalyptus citronné (PMD). Cette huile naturelle, qui provient de l’eucalyptus citronné, est recommandée par le CDC comme alternative au DEET. « Elle semble fonctionner très bien, mais n’a pas fait l’objet d’une grande attention ». Plusieurs études ont montré que cet insectifuge naturel est aussi efficace que le DEET pour repousser les moustiques. Il pourrait également être efficace contre les tiques. L’huile d’eucalyptus citronné peut être toxique si elle est ingérée en grande quantité. Selon le CDC, elle ne doit pas être utilisée sur les enfants de moins de 3 ans.

Autres produits. Les chercheurs ont testé de nombreux autres répulsifs soi-disant naturels contre les insectes, comme la citronnelle, l’huile de menthe poivrée et d’autres huiles végétales. Malheureusement, les études ne les ont pas trouvés particulièrement efficaces.

Par exemple, alors que l’herbe à chat semblait prometteuse, une étude de 2005 a montré qu’elle était nettement moins efficace que le DEET pour prévenir les piqûres de moustiques. L’étude de 2002 a montré que diverses formulations de citronnelle pouvaient éloigner les moustiques, mais seulement pendant une heure.

Dois-je utiliser du DEET ?

Étant donné que les insectifuges naturels comme l’huile d’eucalyptus citronnée sont efficaces, faut-il renoncer aux produits contenant du DEET ? Cela dépend de votre situation.

« Si vous n’avez affaire qu’à des moustiques qui sont une nuisance, les répulsifs naturels peuvent convenir, même si vous devez les appliquer plus souvent ». « Mais si vous êtes dans une zone où les moustiques sont connus pour être porteurs de maladies, vous pouvez opter pour quelque chose de très fort comme le DEET. »

Si vous décidez d’utiliser un insectifuge à base de DEET, faites-le avec sagesse. On  rappelle que le DEET est un insecticide et qu’il peut affecter le système nerveux. L’Académie américaine de pédiatrie recommande d’utiliser des répulsifs dont la concentration en DEET ne dépasse pas 30 % pour les enfants de plus de deux mois. N’appliquez pas d’insectifuge sur les enfants de moins de 2 mois. Si vous ne restez pas longtemps à l’extérieur, vous pouvez choisir un répulsif avec une concentration plus faible de DEET. Une concentration de 10 % de DEET protège pendant environ deux heures.

Si possible, Il est recommandé de mettre les répulsifs contenant du DEET sur vos vêtements plutôt que sur votre peau. Choisissez un spray à pompe plutôt qu’un aérosol, afin que votre enfant ne respire pas autant de produit chimique. N’appliquez pas de DEET sur les mains de votre enfant et lavez-vous toujours les mains après avoir touché un insectifuge contenant du DEET, surtout avant de manipuler des aliments. Lavez la peau de votre enfant pour éliminer tout répulsif lorsqu’il rentre à l’intérieur.

Lutte naturelle contre les insectes : 

D’autres moyens de lutter contre les insectes

Les sprays anti-moustiques naturels ne sont pas les seuls moyens non toxiques de lutter contre les piqûres de moustiques et autres insectes. Voici d’autres méthodes de lutte naturelle contre les insectes – voyez lesquelles sont efficaces et lesquelles ne le sont pas.

Manches longues et pantalons. Oui, c’est probablement évident. Mais une bonne forme de lutte naturelle contre les insectes consiste à couvrir vos bras et vos jambes. Si un moustique peut traverser un vêtement très fin, un tissu moyennement épais l’arrêtera. « Aucun moustique ne va vous piquer à travers une chemise en toile ».

Brasseur d’air. Voici une astuce naturelle pour lutter contre les insectes. Les moustiques ont du mal à se déplacer dans le vent. Alors, lorsque vous êtes assis sous le porche, pensez à utiliser un ventilateur de fenêtre ou un ventilateur de plafond. Les moustiques auront du mal à s’approcher de vous.

Contrôle de l’environnement. Éliminez les eaux stagnantes dans votre cour, ce qui empêchera les moustiques de se reproduire. Videz les bains d’oiseaux chaque semaine et remplissez les flaques d’eau avec de la terre.

Bougies à la citronnelle. En dépit de leur réputation, les bougies à la citronnelle – ou autres bougies anti-moustiques naturelles – ne semblent pas très efficaces. Elles pourraient même présenter des risques. « Je mets en garde les gens contre le fait de brûler des produits anti-moustiques, comme les bougies à la citronnelle ». « L’inhalation est une forme d’exposition très directe, vous respirez donc les produits chimiques contenus dans le produit. »

Les zappeurs d’insectes. Ne vous en servez pas. Bien sûr, ils peuvent électrocuter des tas d’insectes, mais ils tuent généralement les insectes utiles qui mangent les nuisibles ou servent de nourriture aux oiseaux. Une étude a montré que sur tous les insectes abattus par les zappers, seuls 0,13 % étaient des moustiques piqueurs.

Les appareils à ultrasons. Encore une fois, ne vous embêtez pas. Ils ne fonctionnent pas.

Les pièges. Relativement nouveaux sur la scène, ces appareils utilisent diverses méthodes pour attirer puis piéger les moustiques. Beaucoup dégagent du dioxyde de carbone, imitant ainsi la respiration d’un animal ou d’une personne. S’il est certain qu’ils piègent les moustiques, les experts ne sont pas certains de leur efficacité à contrôler les populations de moustiques dans une zone donnée. Vous devrez également décider si l’appareil lui-même – qui peut fonctionner avec un moteur à essence – est préférable aux moustiques.

Les produits traités à la perméthrine. La perméthrine est une sorte de répulsif chimique qui est ajouté à certains vêtements, chaussures et matériel de camping. Si l’idée de porter une chemise traitée à l’insecticide peut vous mettre mal à l’aise, alors oubliez cette idée.

Pour conclure sur les anti-moustiques

Conclusion sur les anti-moustiques naturels
Image par mika mamy de Pixabay

La meilleure solution pour vous protéger des moustiques est de tout simplement porter des vêtements amples et longs. Ces vêtements vous protégeront des piqûres de moustiques de façon naturelle. Les autres méthodes ne fonctionnent pas très bien, pas du tout. Si vous souhaitez économiser de l’argent tout en étant protégé efficacement, opter pour des habits longs et amples.

N’hésitez pas à partager cet article auprès de vos ami(e)s, vous pouvez également nous écrire en commentaire vos astuces anti-moustique naturelles qui fonctionnent 😉 nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

QR code article anti moustique

Auteur : Fanny

Lire les derniers articles


De l’info durable pour nous, consom’acteur !!

DES ACTIONS POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE AU LUXEMBOURG
NAPPILLA, LE BLOG ZÉRO DÉCHET N°1 AU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG

Les Livres PDF les plus téléchargés 





Si tu souhaites copier des images ou des infographies ou prendre des idées des textes pour ton site web ou blog, tu peux le faire sans aucun problème. Peux-tu juste mentionner le blog en mettant le lien [ https://nappilla.blog/ ], par avance un grand MERCI.


Nappilla est le blog de la société Nappilla.com
58 rue Michel Rodange L7248 Bereldange Grand-Duché de Luxembourg.


Tout conseil proposé dans cet article et à titre informatif, veuillez toujours consulter votre médecin traitant pour toute question concernant votre santé.